Léopold II Roi des Belges - 5 francs Argent

206674

Magnifique pièce en argent massif du 19e siècle.

Cette pièce commémore le Roi Léopold II.

Cette pièce a été émise de 1865 à 1878

24 grammes

37 mm

Pourquoi acheter de l'argent ? Les stocks de monnaies en argent s'épuisent.

Depuis le mois de mars, le cours de l'argent à triplé et ce n'est pas fini !

Protéger votre patrimoine , achetez des monnaies en argent !

Photo non contractuelle - année livrée selon le stock disponible.

Plus de détails

49,00 €

Fiche technique

Tous les pays Belgique
Toutes les valeurs faciales Francs 5 Francs
Tous les métaux ARGENT

En savoir plus

Un peu d'histoire : Léopold II, de son nom Léopold Louis-Philippe Marie Victor de Saxe-Cobourg-Gotha, né le  au palais royal de Bruxelles (en Belgique) et mort le 17/12/1909 au château de Laeken (dans le même pays)

Il est le deuxième roi des Belges (du  au ), prince de Belgique, duc de Saxe, prince de Saxe-Cobourg et Gotha, duc de Brabant (1840-1865), fondateur de l'État indépendant du Congo (1885-1908). Il succède à son père, Léopold Ier, au trône de Belgique en 1865. Par sa mère Louise d'Orléans, il est le petit-fils de Louis-Philippe Ier, roi des Français. Il est le frère de Charlotte, impératrice consort du Mexique.

Grâce aux expéditions de Henry Morton Stanley, il a délimité un immense territoire au centre de l'Afrique et a réussi à le faire reconnaître comme l'État libre du Congo à la Conférence de Berlin de 1884-85, tout en le considérant et en l'administrant comme sa propriété personnelle. Les atrocités commises sur les populations locales en vue d'extraire un rendement maximal des ressources — principalement l'ivoire et le caoutchouc — ont suscité l'indignation et la mise sur pied d'une commission d'enquête internationale en 1904. En 1908, il a dû remettre sa propriété à l'État belge.

Léopold II est également passé à la postérité comme le « roi bâtisseur ». Soucieux du développement urbain, il a radicalement transformé des villes comme Bruxelles ou Ostende, tout en apportant une touche urbanistique moderne à Anvers et dans les serres de son domaine de Laeken. Souverain d'un État constitué neutre, mais entouré de puissants voisins, il a également prôné le développement militaire défensif du pays, que ce soit en fortifiant Anvers, Liège ou Namur ou en imposant, la veille de sa mort, une réforme du service militaire en vue de le rendre plus égalitaire.

30 autres produits dans la même catégorie :